>

Catégories

25 octobre 2016

Mon petit hérisson d'hiver

Vous souvenez-vous de mon petit hérisson d'automne ? Il a un petit frère depuis l'hiver dernier, mais que je ne vous présente qu'aujourd'hui... Vraiment trop chou ce petit animal, et toujours aussi fun à tricoter en plus !

Matériel : Aiguilles circulaires 3,5mm et 5mm  / Laine : Cassida Superwash pour la blanche / un reste de laine verte et un autre noir, en provenance d'Emmaüs donc sans référence.

Pour changer, j'ai ajouté un grelot au milieu du rembourrage. Ca donne un effet hochet rigolo, pour qu'il soit adopté plus facilement par mon petit neveu.




6 octobre 2016

Fish Lips Kiss Heel (3ème) en Woolymacreation


En fin d'année 2015, Claire-Marie (alias Woolymacreations sur la toile) a proposé un financement participatif pour lancer sa boutique en ligne de teintures de laine. Le projet m'a séduite, de par le fait de pouvoir soutenir un beau projet et aussi - ne nous mentons pas - pour avoir l'occasion de recevoir de la jolie laine.

Ce que j'ai trouvé génial, c'est de juste donner mes préférences, et ne pas savoir exactement quel allait être le contenu du colis. Quand j'ai reçu les pelotes (juste au moment de Noël, le joli cadeau !) j'ai poussé un grand woooooaw. Deux fois 50g de bonheur. La première d'un joli rose soutenu, mais pas flashy, juste comme j'aime. La seconde, très "arlequin". De moi-même je n'allais pas vers les fibres trop bariolées, mais pour des chaussettes, c'est juste génial ! Depuis j'ai eu bien plus envie de réitérer en choisissant plus souvent des couleurs fun.


Pour le patron, je me suis servie du Fish Lips Kiss Heel. Oh, mais quelle surprise !
Pour être tout à fait honnête, en commençant, je souhaitais tricoter un Afterthought heel, c'est-à-dire tricoter tout le "tube" et ne faire le talon qu'à la fin. En cours de tricot, je ne l'ai pas senti : je ne comprenais pas à quel niveau je devais insérer le fil repère pour le talon. Je suis donc revenue en arrière, et ai opté pour le talon que j'avais déjà fait. Sé-cu-ri-té.

J'ai utilisé des aiguilles circulaires 2.5mm sur 60 mailles pour un 39 de pointure, 10g de laine rose (ce qui me laisse la chance de pouvoir en tricoter une autre paire avec cette couleur. Oh yeah.) et 45g de laine multicolore. Comme je risquais d'être juste, j'ai divisé la pelote en deux pelotons de poids égal. C'est beaucoup plus facile de jauger ce qu'il reste, et ainsi aucun risque d'avoir une chaussette haute et une chaussette basse.

Le résultat me plait énormément. Vivement le froid que je puisse les porter. Et si je n'ai pas encore eu l'occasion de retester cette boutique, j'espère pouvoir le faire à nouveau rapidement.







26 septembre 2016

Baby Sophisticate pour Basile

Cela va devenir une - mauvaise - habitude de vous montrer les projets terminés une fois seulement que Basile ne peut plus les mettre. Car oui, c'est encore le cas avec le joli gilet présenté aujourd'hui.





Ça faisait des mois que j'avais repéré sur Pinterest ce petit gilet au look dandy chic. C'est rare un cardigan conçu pour les garçons, bien taillé et bien expliqué. Le patron est en plus disponible gratuitement sur Ravelry , en français également.

Etant donné que Basile était un bébé surprise, je n'ai voulu préparer que de la layette mixte, tant dans les couleurs que dans les formes. Dès sa naissance, j'ai proposé à ma soeur de me lancer dans cet adorable petit pull.

Le choix de la laine a été la laine a été simple : Himalaya Everyday antipilling (la normale, pas la baby cette fois), dans un coloris gris foncé. Elle a le grand avantage de passer à la machine et au sèche-linge. 100g tout pile auront été nécessaires - j'ai eu très chaud à la fin - soit 250m pour du 6 mois. Sa construction est simple et très efficace. Qui plus est en 5mm, le gilet tombe rapidement des aiguilles. En suivant le patron à la lettre, le résultat me plait beaucoup - mis à part le fait que je me suis trompée dans la taille d’aiguilles pour la première manche (4.5mm... elle est donc un peu moins large que la seconde).

Ce qui m'aura pris le plus de temps finalement, c'est de chercher les boutons parfaits. Ils étaient souvent trop grands, trop petits, trop chers, trop fragiles. Bref, jamais adaptés. En fouillant dans le stock de ma maman, j'ai réussi à trouver un bon compromis. Autant dire qu'il n'y a pas de référence pour que vous puissiez retrouver les mêmes.

Pour retrouver le patron, et découvrir tous les projets réalisés, rendez-vous sur Ravelry :
 


Trêve de bavardages, je vous laisse avec les photos de son élaboration :
 


 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...