>

Catégories

21 juillet 2017

Les Chaussettes PHILAE (patron gratuit)

Il y a quelques jours, je vous parlais de mon dernier gros projet : la création d'un patron de chaussettes dans le cadre de la Sock Design Party.

J'ai le plaisir de vous présenter LE modèle sur lequel j'ai travaillé ces dernières semaines : les chaussettes PHILAE (une version anglaise suivra dès que j’aurai le temps de m’atteler à la traduction).
J'en profite pour adresser un grand merci à Mélise, alias La Boutiqueuse, pour l'édition et l'harmonisation du patron.


Philæ est une ville égyptienne antique, qui abritait le majestueux temple de la déesse Isis. Située au Sud d’Assouan, la cité a été recouverte par les eaux du lac de retenue lors de la construction du haut barrage. La couleur chaleureuse de la laine m’a tout de suite fait penser aux temples, au soleil et au sable de cette région d’Egypte. J’ai donc cherché un motif ressemblant aux dunes des déserts environnants.

Ce modèle de chaussettes est « cuff down », c’est-à-dire tricoté des côtes vers la pointe, en magic-loop. Il comporte ce qu’il faut de détails et de techniques pour ne pas s’ennuyer, et avoir envie de les porter le plus rapidement possible.

Laine
Laine Fingering à chaussettes de 400m pour 100g environ (le métrage qui sera utilisé varie selon la pointure et la hauteur souhaitée).
Laine suggérée : Cascade Yarns Heritage Solids, coloris 5652 Mustard – 75% superwash merino, 25% nylon – env. 60g/250m pour une pointure 39 en taille Medium.

Matériel
Aiguilles circulaires 2,5mm ou de diamètre à obtenir l’échantillon (100cm de cable)
1 aiguille à laine
5 marqueurs

Echantillon non obligatoire, je suis moi-même adepte du « on verra si ça passe » quand je tricote des chaussettes. A titre indicatif : 28 mailles = 10 cm (4”)

Tailles : XS(S,M,L,XL) soit 20(21.5,23,24.5,26) cm de circonférence de pied. La longueur du pied sera à adapter pour chaque personne : il est important d’essayer la chaussette au fur et à mesure et/ou de connaitre la longueur du pied de la personne à qui elle est destinée.


Partagez toutes vos créations sur les réseaux sociaux :
 #annaetlespetiteschoses #philaesocks





 Arrière de la chaussette

Devant de la chaussette

 Pointe de la chaussette et grafting

17 juillet 2017

La Sock Design Party - ou comment j'ai créé mon premier patron de chaussettes

Dans quelques jours sortira mon tout premier « vrai » patron : les chaussettes PHILAE.

Avant de la parution du modèle, je voulais vous résumer le beau projet auquel j’ai participé et ce qui fait qu’il a vu le jour.


La genèse

Christelle, de Tricot& Stitch, a lancé la belle idée de la  « Sock Design Party » au mois d’avril dernier. Le principe ? Penser un patron de chaussette de A à Z , l’écrire et le mettre en ligne gratuitement. Pour ce faire, Christelle avait mis à la disposition des participantes des outils pour avancer sur les grandes étapes à ne pas manquer dans sa conception et des trames des patrons à compléter. L’objectif étant de pouvoir éditer un ebook gratuit avec une multitude de patrons plus originaux les uns que les autres.

Ce genre de challenges est tout à fait ce qu’il me faut pour me booster. Depuis le temps que j’avais envie d’écrire un modèle – de chaussettes ou d’autre chose d’ailleurs – l’occasion était trop belle.

Nous avons été une quinzaine d'apprentis-designers à nous suivre et aller jusqu’à la fin de ce beau défi. J'ai hâte de vous présenter ce livre numérique dans un prochain article. Merci beaucoup Christelle pour cette opportunité !

Retour sur la création du patron

Je suis partie de la matière première. Le choix de la laine a été assez simple car j’avais dans mon stash cet écheveau qui me faisait de l’œil depuis fort longtemps. La couleur moutarde / jaune doré / ocre ressemblant beaucoup aux déserts africains, donc je suis partie à la pêche aux motifs qui pourraient ressembler à des dunes. J’en ai feuilleté des livres et consulté des sites Internet avant de tomber sur LE motif à torsades qui me convenait.
Pour le nom, étant donné que je m’inspire de mes voyages passés ou des destinations qui me font rêver, et je me suis rappelée de l’Ile égyptienne de Philae proche d’Assouan, sur le Nil, et des couleurs des temples de la Région.
Quant à la construction, j’avais très envie de tester à nouveau un talon renforcé et de commencer les chaussettes par le mollet (en cuff-down).

J’étais parée de la laine, de la trame du patron et du motif torsadé… moins de deux semaines plus tard les chaussettes avaient vu le jour.

L’écriture

La partie suivante a été la moins évidente pour moi. J’avais le contenu, j’avais la trame, j’avais l’envie… mais je bloquais complètement sur la partie écriture du patron.

Je pensais sérieusement abandonner l’idée, car je voyais l’échéance approcher dangereusement. Les autres participantes m’ont alors redonné la motivation nécessaire pour m’y mettre sérieusement et enfin terminer de « mettre au propre » ce que j’avais pourtant réussi à tricoter si facilement quelques semaines auparavant. C'est ce que j'aime dans ce genre de défis : l'entraide.

Il fallait juste que j’abandonne l’idée que ce soit parfait et de vouloir corriger, re-corriger, re-re-corriger, etc. Et ça ce n’est pas simple pour moi.
Comme il me restait deux bonnes semaines avant la date-butoir. Je me suis dit que je pouvais tenter proposer une version de test à une sélection de tricoteuses. Si j’avais des réponses, j’y allais, sinon je laissais le projet de côté pour le reprendre plus tard (entendez par là : jamais).

La phase de test

J’ai été très agréablement surprise par l’accueil, la motivation sans faille et la rapidité des testeuses.
Elles m’ont été d’une aide précieuse et ne se sont pas démotivées malgré les petites - ok, grosses - erreurs qui se sont glissées dans la première version. Pour la petite anecdote, je me suis trompée dans les symboles du diagramme du motif torsadé, ce qui avait pour conséquence de donner un résultat complètement différent de celui souhaité. Celles qui étaient déjà avancées ont bien voulu reprendre depuis le début. Spéciale dédicace à Françoise et Edwige, si vous passez par ici.
C’est un réel bonheur de voir apparaitre au fur et à mesure les réalisations de chacune. Elles ont été parfaites. J’ai pu, grâce à leur œil de lynx (ou sphynx dans le cas présent ?) et leurs remarques pertinentes, optimiser le modèle. Dans les jours suivants la sortie du modèle, je vous présenterai leurs superbes versions.

Et maintenant, place au patron ?

J’aurai donc le plaisir de vous présenter dans quelques jours les chaussettes PHILAE et le ebook duquel il fait partie... Restez connectés !

En attendant, quelques photos pour le teasing.

 
Laine à chaussette - Cascade Yarns Heritage Sock Yarn
Coloris Mustard

 Arrière de la chaussette

Devant de la chaussette

 Pointe de la chaussette et grafting

1 février 2017

Mon tout premier haut en jersey, avec Makerist.

Le moment est venu de vous présenter mon tout premier vêtement cousu par moi, rien que pour moi. Séquence fierté.



Pour vous en dire plus, un flashback est nécessaire.

Il y a quelques jours, le site Makerist m'a contactée pour me proposer de tester un de leur cours en ligne : "Coudre des hauts en jersey".
Depuis que j'ai ma machine, j'ai toujours voulu réaliser des habits. Jusqu'à présent cela restait du domaine du rêve, et je me contentais de pochettes, bavoirs et autres accessoires simples. J'avais la trouille de me jeter à l'eau, je l'admets. En plus, le jersey une matière que je porte beaucoup au quotidien, mais que je pensais totalement inaccessible pour la débutante que je suis.

La promesse de la plateforme est "progressez avec nous"... Après tout, la seule chose que je risquais - avec le fait de perdre quelques heures et de m'énerver contre moi-même - c'était de devoir jeter un coupon que j'aurai totalement massacré. Alors pourquoi ne pas tenter l'expérience ?

J'ai de suite su quel patron utiliser pour l'occasion : le T-shirt Plantain de Deer and Doe . Ses multiples déclinaisons m'ont toujours beaucoup plu, j'aime l'univers de cette marque et en plus il est gratuit.
Pour le tissu, je n'ai eu qu'à piocher dans mon stock où m'attendait patiemment un jersey de viscose canard en provenance de jenesaisplusoù et que j'avais acheté il y a hyyyyyper longtemps en prévision d'une future hypothétique couture.

Des vidéos à regarder encore et encore

Une fois le cours acheté, il est disponible dans son espace personnel du site, et (re)visionnable à tout moment. 
Au total 5 heures de film, réparties en 12 capsules, détaillent toutes les étapes nécessaires à la réalisation complète de deux hauts : un tee-shirt homme avec un col V et un débardeur femme à encolure ronde. Les vidéos sont déclinées que l'on utilise une machine à coudre ou une surjeteuse (que je n'ai pas). 

Pour en savoir plus, la bande annonce :



J'ai visionné la majorité des séquences à l'avance pour me faire une idée de ce qui m'attendait, et me rassurer. L'animatrice reprend également des bases de la couture, ce qui ne pouvait vraiment pas me faire de mal. Je suis ensuite passée à la pratique en regardant à nouveau les cours qui me concernaient à chaque moment : la coupe, l'assemblage, l'encolure, les manches, et les bordures / mini ourlet.

Et alors, mes impressions ?

Je ne suis pas coutumière des cours de couture, et j'appréhendais le fait de me déconcentrer ou de ne rien comprendre si le discours était trop technique. D'ailleurs, avant de commencer, quand j'ai vu que l'étape "coupe du tissu" durait 48 min, j'ai vraiment eu peur. Et pourtant, à aucun moment je ne me suis ennuyée, ni n'ai décroché. Les chapitres sont très pertinents, et les explications de l'animatrice sont toujours claires.

J'ai l'habitude de regarder beaucoup de tutos tricot sur Youtube, mais en couture je n'en ai jamais trouvé aucun complet et aussi bien filmé. Le seul bémol, c'est peut-être de voir l'animatrice jongler entre la surjeteuse et la machine à coudre, alors que je n'ai qu'une machine. Finalement, j'ai "zappé" les manipulations qui ne m'étaient pas destinées je m'y suis très bien retrouvée en ne me concentrant que sur les parties qui me concernaient. Ça m'a même donné envie d'en acquérir une un jour (ça c'est une autre histoire).

Je ne me suis jamais autant appliquée sur un projet, du début jusqu'à la fin, sans aucune démotivation. Je ne me savais d'ailleurs pas capable d'une telle minutie. Je ne me suis jamais sentie perdue ou dépassée.
J'ai suivi le patron à la lettre, en taille 46. Il est parfait pour débuter car il y a peu de pièces à assembler, mais tout de même des coutures assez longues pour bien s'entrainer.

Le résultat me plait beaucoup, et pour une première je dois avouer que je me suis épatée. Certes il y a des petits défauts, notamment au niveau de l'encolure où ma surpiqûre est une peu hésitante par endroits. Ça fera un très beau haut de pyjama ou de sport.

Le coup de pouce qu'il me fallait...

Et alors ?  Est-ce que je recommande ce cours en ligne ? Je crois que vous l'aurez deviné... Oui, vraiment.

Certes le cours est payant (34,90 €) mais ce sont définitivement ces vidéos ont fait sauté mes dernières barrières, et m'ont donné le courage me mettre enfin derrière ma machine à coudre. C'est génial de savoir que je les conserve tous dans mon espace personnel, et que je peux les consulter à nouveau ou visionner les vidéos qui seront utiles à mes prochains projets.

A peine mon haut terminé, je suis allée dans le magasin de tissu le plus proche et ai acheté quelques mètres de jersey pour continuer dans ma lancée. J'ai aussi déjà repéré les prochains projets que je veux réaliser : une robe plantain, un t-shirt Valery, une robe Marian, et probablement un haut Badiane. Je sens que d'ici peu vous verrez à nouveau du jersey sur ce blog. J'ai encore tellement d'étapes à apprendre : l'aiguille double, le col V, etc, etc...

Et pourquoi pas me laisser tenter par les prochains autres cours Makerist sur Cours de base - le crochet pour les débutantsles techniques de crochet ou pour créer son pullover (ou encore mieux retester et vous donnez mon avis, on a le droit de rêver).

Et vous savez quoi ? Vous pouvez profiter d'une réduction de 30% en utilisant le code promo : couturejerseyx13t (valable jusqu'au 26 février 2017). Petite information importante, j'ai bénéficié de ce cours gratuitement, mais ne suis en aucun cas rémunérée pour donner mon avis ou si vous profitez du code promo.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...